Le déroulement de l’accouchement, étape par étape

accouchement-bébé

Tic tac tic tac… Vous allez bientôt franchir la ligne d’arrivée et tenir votre bébé d’amour dans vos bras. Cependant vous allez forcément passer par la case accouchement. Il faut bien qu’il sorte hein !

Une véritable étape qui pourra être pour certaines un marathon et pour d’autres un sprint. Mais ne vous leurrez pas, vous n’allez pas mettre au monde en 10 minutes… Et je sais que d’entendre que des millions de femmes sont passées par là et qu’il y en a qui n’ont même pas eu besoin de la péridurale peut être agaçant !

Une bonne information sur le déroulement apaisera peut-être vos craintes et vos inquiétudes alors je vais faire de mon mieux pour vous expliquer tout cela. Bien sûr, mon article se basera sur « comment se déroule un accouchement en général », car si je dois parler des particularités, je pourrais en écrire un livre !

Donc c’est bon, vous avez passé avec brio la porte de la maternité car vous avez des signes que l’accouchement est imminent.

L’arrivée à l’hôpital

Vous serez accueillie par une sage femme qui vous installera dans une salle de pré-travail pour vérifier s’il s’agit oui ou non du grand jour. Elle vous demandera la fréquence de vos contractions, elle vous fera un toucher vaginal pour voir où en est votre col sachant qu’il doit être ouvert à …. Tant de doigts (so glam !). Bon soyons honnête, si vous êtes à 2 doigts vous en avez encore pour quelques temps.

Si c’est le début, elle vous fera gambader dans l’hôpital pour que le travail avance et vous ré-examinera au bout d’une heure environ. Mieux vaut être libre le plus de temps possible car après vous serez sûrement en position allongée pendant un bon moment !

C’est vrai que l’une des premières questions c’est “ combien de temps cela va durer ?” La moyenne pour le premier enfant est de 12 heures et moitié moins pour les multipares (pour des raisons de sécurité on me dit à l’oreillette de ne pas vous dévoiler que j’ai mis 17 heures pour mon quatrième …Oups !)

Le passage en salle de travail

Donc imaginons que c’est bon, la sage femme vous fait passer en salle de travail (ou la la, ça ne rigole plus !). On vous demandera si vous souhaitez ou non la péridurale pour prévenir l’anesthésiste. On pourra vous proposer selon les maternités une douche, un ballon, de la musique… bref tout pour que vous vous sentiez bien.

 On vous installera un monitoring pour vérifier la cadence des contractions mais aussi que votre bébé aille bien. L’accouchement est une épreuve que vous ferez en binôme avec lui. N’hésitez pas à écouter votre corps et à changer de position si vous en sentez le besoin.

La phase ultime de l’accouchement : l’expulsion

Environ toutes les heures, la sage femme viendra vérifier votre « état » général (on passe par un flot de sentiments assez divers et variés) et vérifier également votre col qui va s’ouvrir et s’effacer. Lorsque votre col sera ouvert totalement (ça y est vous êtes à 10 doigts madame !) vous allez pouvoir passer en phase d’expulsion.

Cette étape est souvent très rapide par rapport au travail mais elle va vous demander un réel effort car bébé va devoir sortir. A chaque contraction, la sage femme va vous guider et vous aider pour que cela se déroule au mieux et éviter les complications.

Elle sera sûrement assistée par une consœur, un confrère ou votre gynécologue. ÉCOUTEZ-LA ! C’est la clé car n’oubliez pas : vous vous sentez mais elle, elle voit ! De bien écouter ma sage femme à mon troisième m’a évité l’épisiotomie !

La naissance !

Il est là !!! Enfin !! Bonheur, joie et tout et tout ! Je crois que l’on pourrait essayer de décrire cette sensation magique que l’on y arriverait pas, tellement elle est intense !

Après ce moment-là viendra le temps de la délivrance. C’est-à-dire de l’expulsion de votre placenta. Et oui, il faut bien clôturer cette grossesse et vous ne pouvez pas garder en vous ce qui a nourri votre enfant pendant 9 mois.

De ce fait, des contractions vont revenir et pareil qu’au moment de l’expulsion du bébé, la sage femme vous guidera pour recueillir le placenta et vérifier qu’il est bien sorti en entier !

Et enfin, que pourrais-je vous dire à part : “Bienvenue dans la vie de parents !”. Vous verrez, c’est chouette quand même.

Candice