Les contractions de Braxton Hicks – de “fausses” contractions

femme-enceinte-contractions-braxton-hicks

Vous êtes au beau milieu de votre grossesse et soudainement, vous sentez les muscles de votre utérus se durcir pendant quelques secondes et puis après plus rien ?

En réalité, vous avez ce qu’on appelle les contractions de Braxton Hicks ou les fausses contractions. Mais que sont-elles exactement, des contractions mais pas les vraies contractions ?

Vous allez les découvrir à travers ces quelques lignes.

DES CONTRACTIONS MAIS DES FAUSSES ? MAIS C’EST QUOI ?

Comme leur nom l’indique, ce sont bel et bien des contractions. On les qualifie de fausses parce qu’elles ne permettent pas d’ouvrir le col de votre utérus pour que votre bébé sorte. Il n’y a pas encore lieu de s’alarmer donc.

Cependant, certains médecins disent qu’elles existent afin de rendre les muscles de l’utérus plus toniques. Elles préparent déjà celui-ci au travail. En d’autres termes, il s’agirait d’une sorte de répétition générale des muscles du col qui s’étirent pour bien les préparer à l’accouchement.

En général, elles ne durent pas longtemps mais deviennent de plus en plus fréquentes pendant la journée au fur et à mesure que la grossesse avance. Il se peut par contre que vous ne ressentiez rien du tout. Ces contractions ne sont pas réservées à toutes les mamans.

LES ÉVENTUELLES CAUSES DES CONTRACTIONS DE BRAXTON HICKS

Ce qu’il faut également savoir c’est que les contractions de Braxton Hicks ne surviennent pas toujours sans raison. Il peut y avoir des causes cachées derrière elles.

L’une d’elles – et qui est d’ailleurs la plus fréquente – est la fatigue. Si vous avez tendance à rester debout trop longtemps, ne soyez pas étonnée si vous ressentez de plus en plus de contractions. Dans ce cas, essayez de vous ménager.

Une autre raison, plus inquiétante, est l’infection urinaire. Quoi qu’il en soit, si vous vous sentez mal, que vous remarquez d’autres symptômes ou que vous avez des doutes, alertez immédiatement votre médecin. Il n’y a pas de mal à être prudente au cours de sa grossesse !

De même si les contractions s’accompagnent de pertes vaginales claires ou que vous perdez du sang, ressentez des crampes dans le bas du dos et que vous avez déjà atteint la 37e semaine, alertez également votre gynécologue, bébé est peut-être un peu pressé de sortir !

COMMENT SAVOIR SI CE SONT LES VRAIES CONTRACTIONS OU ENCORE DES FAUSSES ?

Voilà un sujet qui inquiète sûrement toutes les mamans. Mais rassurez-vous, vous avez ce qu’on appelle l’instinct maternel, vous saurez que vous allez accoucher le moment venu. C’est inné en vous. Quoi qu’il en soit, voici une piste, surtout pour celles qui sont enceintes pour la première fois.

Les fausses contractions sont imprévisibles, elles ne durent pas longtemps et ne sont pas rythmées. Ces contractions surviennent soudainement et disparaissent rapidement dès que vous changez d’activités.

Mais la meilleure manière de reconnaître que ce sont que les contractions de Braxton Hicks c’est que même si vous pouvez ressentir des douleurs, celles-ci n’augmentent pas en intensité.

En revanche, les vraies contractions qui doivent vraiment vous alerter surviennent de manière régulière. Au début, l’intervalle de temps où elles surviennent est un peu long mais au fur et à mesure du temps, cela se raccourcit et les contractions deviennent de plus en plus douloureuses. Aucun moyen de les rater puisqu’elles persistent et s’intensifient.

Si vous en êtes à ce stade-là, il n’y a plus de raison de tarder, votre petit bout s’apprête à sortir !